Le département du Loiret et la déviation sont en confinement !
Pendant le confinement, les barricades juridiques ainsi que celles sur le terrain sont toujours en construction...

Et pour soutenir celles et ceux qui luttent contre cette pandémie, contre la stratégie du choc, nous vous invitons à une déferlante d'entraide et de solidarité avec le réseau COVID-Entraide France.

Mille sources, un fleuve et tous ses affluents, nous sommes la Loire qui se défend !

Après l'assaut contre le bois de Latingy et contre la Loire, nous sommes plus en colère que jamais, et d'autant plus déterminés à poursuivre la lutte contre la déviation, le pont et son monde.

Ce monde fait de machines capables de détruire en quelques minutes ce qui a mis des siècles à pousser, des milliers d'années à créer un humus profond, et des millions d'années à évoluer pour nous offrir la forme parfaite d'un chêne.

Mais visiblement, le Conseil Départemental du Loiret et ses mercenaires – brigade de gendarmerie antiterroriste, ONF, écologues, géomètres, bûcherons conducteur d’engins - n'en ont rien à faire. Au mépris des dérisoires mesures environnementales prises dans l'arrêté préfectoral, ils ont passé trois jours à abattre les arbres sans qu'aucune protection ne soit mise en place pour la petite faune sauvage, sans que l'aire du balbuzard n'ait fait l'objet de la moindre compensation, et bien sûr sans que les écologues collabos du bureau d'étude Biotope n'y trouvent quoi que ce soit à redire. Autant d'éléments qui trouveront leur place devant les tribunaux.

Craquements d'arbres qui chutent, moteurs qui font taire les geais, cris de militants non-violents repoussés sans ménagement par les gendarmes, chevreuils affolés courant à la recherche de leurs chemins familiers, voilà quelques éléments qui ont formé la bande-son et le tableau de ces dernières semaines.

Inventons ensemble des manières de résister et montrons-leur que nous serons toujours plus fort.e.s que les lames des tronçonneuses, que nous sommes la forêt, la Loire, tout le vivant qui se défend.

Parce que notre seule présence est un défi à leur bêtise, à leur ignorance et à leur obsession à détruire tout ce qui vit, tout ce qui est beau et tout ce qui leur échappe, nous vous invitons à nous rejoindre tous les dimanches pour nos assemblées hedomadaires de lutte.

Rage et amour,

Les Pierres qui volent

LUTTER
CONTRE LA DEVIATION DE JARGEAU ET SON PONT
CONTRE LA MÉTROPOLE D'ORLEANS
CONTRE LEUR MONDE DE BETON ET D'ASPHALTE
POUR D'AUTRES MONDES POSSIBLES !

Le mouvement né au Village de la Loire ne se limite pas au bois de Latingy : il s'agit également de lutter contre l'ensemble de la déviation. Pour ce faire, nous mettons en place une concertation citoyenne auto-organisée qui permettra un réel débat de fond sur l'aménagement du territoire autour de la métropole orléanaise et désamorçera les oppositions simplistes entre pro- et anti-pont qui ne mènent nulle part. Ce pont et cette déviation font en effet partie d'un projet centralisateur plus vaste qui vise à faire d'Orléans une métropole "digne de ce nom". C'est contre ces politiques d'aménagement à coup de béton, d'asphalte et d'artificialisation des sols que nous nous battons en premier lieu !


Le Village de la Loire

Du 11 au 18 août 2019, à Mardié, non loin d'Orléans et au bord de la Loire, nous avons installé les premières toiles du Village de la Loire, un lieu éphémère de rencontres entre les différentes luttes sociales et écologiques qui parsèment le territoire et le bassin-versant, à commencer par la lutte contre la déviation de Jargeau, son pont et son monde.

Ce moment a pris la forme d'un village d'habitats légers, qui a accueilli différents moments (ateliers, conférences, débats, concerts, assemblées, ...), avec le soutien de l'association Mardiéval, acteur historique de la lutte contre le projet départemental de déviation et de pont sur la Loire.

Depuis la Bulldofête des 31 août et 1er septembre, nous continuons à faire exister et à organiser la résistance autour du bois de Latingy, n'hésitez pas à passer et à vous rendre sur place pour nous rencontrer !


Wiki

Depuis quelques mois, nous travaillons à la création d'un Wikipédia de la lutte.

Ce Wiki est une encyclopédie collaborative et une mémoire évolutive de la lutte. Vous y trouverez des arguments contre le projet, des textes, des images, des chansons, des contes et des écritures juridiques.

Les Sons du Village

Vous pourrez entendre ici quelques sons enregistrés pendant la première semaine du Village. Merci au conteur Cenabum pour sa participation !


Contact

N'hésitez pas à nous écrire pour demander des infos, proposer des coups de main, donner des idées...

levillagedelaloire@riseup.net

Twitter : @levillagedelal1

On vous conseille aussi de vous inscrire à la lettre d'information du Village ici.

Et si besoin, vous pouvez nous joindre par téléphone au 07.87.55.48.11

arrow_upward